Historique

Notre histoire

 
La fédération connaît ses débuts en 1969 sous le nom de la Fédération québécoise du canot-kayak-camping. Elle a pour mission de gérer les premiers ateliers de fabrication de canots et de kayaks au Québec et de préserver les cours d’eau québécois. Elle publie aussi son premier guide des parcours canotables en 1973. Le Québec est maintenant libre de fabriquer ses propres embarcations et recense officiellement les rivières.
 
                                      
          Premier conseil d'administration                                  La fédération importe des kayaks afin d'en faire des moules
Premières formations de moniteur de canot et kayak 
 
 

Le changement de cap

En 1976, la fédération change de nom afin de prendre celui de la Fédération québécoise du canot-camping et a comme mission l’accessibilité des cours d’eau, l’aménagement de parcours canotables et la préservation des rivières. Elle met également sur pied son tout premier programme de formation des pratiquants ainsi qu’un fonds de préservation des rivières qui est, alors et jusqu’à aujourd’hui, alimenté par de généreux donateurs. Parmi ses projets novateurs, c’est en 1993 que le plus important d’entre eux est mis en place en partenariat avec la Sépaq : Canot-Camping La Vérendrye. L’emplacement devient peu à peu l’endroit de prédilection des Québécois pour la pratique du canot-camping.
 
 
                 

L’arrivée du petit nouveau

Ce n’est toutefois qu’en 1998, que le kayak de mer est intégré officiellement à la fédération et que celle-ci prend le nom de Fédération québécoise du canot et du kayak. Lors de l’intégration du kayak de mer à la FQCK, le programme de formation est mis à jour; la FQCK est également reconnue pour ses succès en sécurité nautique par l’attribution du prix CASBA en 2003 qui souligne la meilleure campagne de sécurité nautique au Canada. Finalement, en 2005, est rédigé un guide de pratique et d’encadrement en collaboration avec le Conseil québécois du loisir. Cherchant encore et toujours à rassembler les kayakistes, un second projet important est alors créé en 2007 : le Sentier maritime du Saint-Laurent, une initiative visant principalement les activités de kayak de mer, mais qui est rapidement tout autant aimée par les canoteurs.
 
 
 

La fédération aujourd’hui

La FQCK compte à ce jour 8 clubs de canot, canot-camping ou de kayak; plus de 3000 membres chaque année et grâce à eux ainsi qu’à nos donateurs, la fédération poursuit sa mission de préservation et d’accessibilité sans relâche. La campagne Sur l'eau ça va de soi, mandatée par Transport Canada continue de promouvoir la sécurité sur nos plan d'eau. De plus, la FQCK se modernise avec un nouveau site web, une plateforme en ligne et un webzine envoyé tous les mois. De son côté, Canot-Camping La Vérendrye connait un essor avec les Ontariens et les Nord-Américains des États-Unis, tandis que le Sentier Maritime du Saint-Laurent fera peau neuve en 2018.  Restez connecté !